Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

L’accalmie sera t’elle durable sur le front de la pandémie au Mexique?

Selon les données divulguées par le ministère de la Santé lors de sa conférence de presse quotidienne sur la pandémie, le gouvernement mexicain a annoncé ce dimanche un total de 14 677 cas cumulés de COVID-19 et « seulement » 46 nouveaux décès dus au coronavirus.

Malgré l’annonce de la phase 3 de la pandémie le 21 avril dernier, le directeur général de l’épidémiologie, José Luis Alomía, a souligné une tendance favorable de la situation.

“Nous remarquons une tendance franchement à la hausse jusqu’au 15 avril. Depuis le 15 avril, la tendance est un peu plus stable”, a expliqué l’épidémiologiste.

Un tiers des infections totales accumulées, 33,88% restent actives, ce qui signifie que 4 972 ont présenté des symptômes positifs au cours des 14 derniers jours, a ajouté Alomia. Il s’agit d’une augmentation de 174 patients actifs, soit 3,63%, contre 4 798 la veille.

Si l’on considère uniquement les cas actifs, le taux d’incidence national est de 3,89 patients pour 100 000 habitants.

Le président AMLO satisfait de cette accalmie

Dans ce contexte, le président Andrés Manuel López Obrador a déclaré que son gouvernement avait contrôlé la courbe de contagion dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux avant l’annonce du rapport.

“Nous allons bien parce que l’épidémie a été apprivoisée, au lieu d’exploser, comme cela s’est malheureusement produit ailleurs, la croissance ici a été horizontale et cela nous a permis de très bien nous préparer ”, a déclaré López Obrador.

Le président AMLO a d’ailleurs souligné la grande disponibilité de lits ventilés pour faire face à la pandémie, puisque seulement 20% des lits disponibles sont occupés, comme l’a déclaré Alomía lors de la conférence de presse.

Cela signifie que sur un total de 618 hôpitaux prêts à affronter la maladie, 11 953 lits généraux sont disponibles et seulement 3 358 sont occupés.

Les zones les plus affectées au Mexique sont la ville et l’état de Mexico, la Basse Californie, le Sinaloa et le Quintana Roo dans le sur Est !

En revanche, Hugo López-Gatell, sous-secrétaire à la prévention et à la promotion de la santé, a réitéré son rejet de mesures telles que les couvre-feux obligatoires et les restrictions forcées à la mobilité, comme cela se produit dans d’autres pays.

“Nous sommes très préoccupés par le fait que dans certaines municipalités, la force publique est utilisée comme un mécanisme de coercition directe envers les citoyens. Nous avons dit que, du point de vue de la santé publique, ce n’était pas la voie préférée”, a-t-il déclaré.

Source – Agences

Touracancun 728
Elite sky lines