Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

Mexique: l’annonce du recrutement de médecins cubains fait polémique !

Le Mexique va chercher des médecins à Cuba parce que «nous n’avons pas de médecins généralistes et encore moins de spécialistes», a déclaré le président mexicain. Le gouvernement estime qu’il manque 50.000 médecins généralistes et spécialistes à l’échelle du pays.

Pendant sa conférence de presse quotidienne, le président a ajouté qu’il ne savait pas quand les médecins cubains arriveraient au Mexique, estimant leur nombre à 500. Il a sollicité l’embauche de médecins cubains lors de sa visite à la Havane le 8 mai auprès du président cubain Miguel Diaz-Canel, avait rapporté la presse mexicaine.

«Ces médecins étrangers ne répondent pas aux compétences requises», ont récemment déclaré les représentants d’une trentaine de fédérations, associations et collèges médicaux mexicains dans un communiqué. Le président du Collège de médecine du Mexique, Jaime Gutiérrez Gómez, a au contraire estimé qu’il y a un «excès» de professionnels de la santé mexicains, dont de nombreux sont sans emploi.

Avec des revenus de 6,3 milliards de dollars en 2018, l’exportation de services médicaux, en plus du tourisme, est l’un des moteurs de l’économie cubaine, selon les chiffres officiels. Cuba avait marqué les esprits en envoyant en Italie une équipe de 52 médecins et infirmiers pour lutter contre le Covid-19 au début de la pandémie en mars 2020.

Le Mexique, principal allié «latino» de Cuba

Il y a eu l’Union soviétique, puis le Venezuela. La première a disparu, le second est en bien mauvaise posture. Le président cubain Miguel Diaz-Canel a donc trouvé un nouvel allié: le Mexique.

Au lendemain des émeutes du 11 juillet dernier à Cuba, AMLO s’est gardé de critiquer La Havane pour sa répression policière contre les manifestants. Le chef de l’État mexicain a envoyé des milliers de tonnes de riz, de haricots, d’huile ou de conserves de thon vers la capitale cubaine, pour nourrir une population excédée par les pénuries alimentaires.

Andrés Manuel López Obrador a offert un ballon d’oxygène à La Havane de loin le plus important parmi ceux apportés par les alliés que compte Cuba. Les navires de la marine mexicaine n’ont cessé de fournir gratuitement à manger à l’île socialiste depuis le 11 juillet.

Source – Agences

 

 

LesFrancais.Press
TV5mondeplus.com