Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

COVID-19: La ville de Mexico et le Quintana Roo à risque !

Le Covid-19 enregistre plus de vingt semaines consécutives de déclin au Mexique mais une région et la capitale évoluent à contre-courant du reste du pays : il s’agit de la Riviera Maya et de la ville de Mexico.

La ville de Mexico, qui avait enfin réussi il y a deux semaines à repasser en vert pour le niveau d’alerte face au Covid-19, a vu augmenter à nouveau le nombre de cas ces derniers jours et est donc repassée en alerte « de haut risque », ont annoncé les autorités locales.

Le Mexique connaît ces dernières semaines une baisse très nette des contaminations, après le « janvier noir » de cette année durant lequel les records de décès, de contaminations et de taux d’occupation des hôpitaux, notamment dans la capitale, ont été battus.

Mais le gouvernement a annoncé vendredi que l’épidémie était légèrement repartie à la hausse ces derniers jours, et que la capitale, qui était en vert depuis deux semaines, se trouvait ainsi replacée en alerte jaune, « de haut risque », tout comme nombre d’autres grandes villes du pays.

La maire de Mexico, Claudia Sheinbaum, a toutefois relativisé la mauvaise nouvelle, soulignant sur Twitter que Mexico se trouvait actuellement « à neuf points, alors que pour être en vert le maximum est de huit points ».

La municipalité compte donc maintenir les ouvertures et les assouplissements d’horaires qui étaient arrivés ou prévus avec le passage en vert.

La mégalopole de neuf millions d’habitants a vu le nombre de personnes hospitalisées passer en 24 h de 615 à 642. Depuis le début de l’épidémie, la capitale a enregistré plus de 44 000 décès.

Avec plus de 230 000 morts, le Mexique, avec ses 126 millions d’habitants, est le quatrième pays le plus affecté dans le monde. Il a entrepris une campagne de vaccination qui a permis jusqu’à présent d’administrer un total de 39 millions de doses.

Hausse du nombre de cas de Covid autour de la station balnéaire de Cancún !

Au Mexique, le Covid-19 enregistre plus de vingt semaines consécutives de déclin. Mais une région évolue à contre-courant du reste du pays : il s’agit de la Riviera Maya, dans le sud-est du pays, avec une concentration particulière du nombre de cas autour de la station balnéaire de Cancún.

Quelque 200 nouveaux cas sont détectés en moyenne chaque jour dans cette région. Le Mexique n’impose aucun filtre aux touristes, pas de test à présenter lors de leur entrée dans le pays. Le but est de préserver l’industrie à tout prix. Pointés du doigt, les professionnels du tourisme, et notamment le secteur hôtelier, en appellent à la responsabilité individuelle des visiteurs.

Les images de hordes de touristes sans masques se pressant dans les bars de Cancún et Playa del Carmen se reflètent depuis plusieurs semaines dans une augmentation constante du nombre de cas de Covid.

La Riviera Maya serait-elle la porte d’entrée d’une troisième vague au Mexique ? Toni Cháves, dirigeant des hôteliers de la région, dément les accusations de laxisme : « Le secteur hôtelier a montré un engagement total contre la pandémie. Les hôtels appliquent des mesures sanitaires très strictes et les clients les respectent. »

Un podcast d’Emmanuelle Steels à écouter sur Radio France Internationale

LesFrancais.Press
TV5mondeplus.com