Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

Des mexicains demandent la fermeture de la frontière avec les États-Unis !

Pour se prémunir contre le coronavirus, chaque pays a pris les mesures pour éviter la propagation du virus. En ce qui concerne le Mexique, les habitants ont exigé que le gouvernement empêche les Américains de traverser la frontière qui sépare les deux pays. 

Une situation quelque peu ironique, puisque ce sont habituellement les Américains qui veulent empêcher les habitants du Mexique de la franchir.

Des manifestants ont bloqué des voies du côté mexicain de la frontière avec l’Arizona, demandant au gouvernement mexicain d’instaurer des contrôles plus stricts pour les voyageurs en direction du sud afin d’éviter une nouvelle propagation du coronavirus.

Les manifestants appartiennent notamment à un groupe d’activistes appelé Sonorenses Por la Salud y la Vida (Sonorans pour la santé et la vie). Le nombre de manifestants ne dépassait pas la dizaine, mais ils ont pourtant réussi à attirer l’attention du public.

Pour se faire entendre, ils ont barré les routes avec deux camions dans les voies réservées aux véhicules menant au point d’entrée reliant les villes frontalières d’Ambo et Nogales. Ils ont également tenu à exprimer leur revendication en brandissant des pancartes indiquant #QuedateEnCasa (#RestezChezVous), tout cela en portant des masques et des gants.

Les manifestants se sont également adressés aux médias. Jose Luis Hernandez, le leader de la manifestation, a déclaré à AZ Central : « Il n’y a pas de dépistage de la santé par le gouvernement fédéral pour faire face à cette pandémie. C’est pourquoi nous sommes ici à Nogales. Nous avons pris cette mesure pour appeler le président mexicain Andrés Manuel López Obrador à agir maintenant. »

Bien que la frontière soit déjà officiellement fermée pour tous les déplacements non essentiels, les manifestants affirment en effet que les autorités n’ont pas correctement appliqué la mesure. Par ailleurs, les requêtes des manifestants ne concernaient pas uniquement les voyageurs américains.

Des revendications pour assurer la santé de la population mexicaine

Le groupe a également exhorté les autorités à envisager d’effectuer des tests de coronavirus sur tous les Mexicains expulsés des États-Unis. Aussi, le groupe de manifestants a-t-il voulu clarifier que leur but n’était pas de créer une quelconque discorde avec les Américains ou de faire preuve de discrimination, mais bien de protéger les résidents du Mexique. « C’est pour votre santé. C’est pour votre famille. Que voulez-vous qu’il se passe ? Que cela empire compte tenu de l’irresponsabilité du gouvernement mexicain ? Bien sûr que non. Voilà pourquoi nous sommes ici », a déclaré Jose Luis Hernandez.

Pour l’instant, le gouvernement mexicain n’a pas donné de réponse aux revendications des activistes, et ces derniers prévoient déjà une seconde journée de manifestation.

Rappelons que le Mexique enregistre actuellement moins de 1000 cas de coronavirus et 20 décès dus à la maladie. Du côté des États-Unis, plus de 100000 cas de la maladie ont été enregistrés, ce qui en fait le pays le plus affecté par le coronavirus si l’on ne considère que le nombre de personnes infectées. Par ailleurs, même si le nombre de cas de coronavirus au Mexique est relativement faible, le président mexicain et son gouvernement ont été vivement critiqués pour leur lenteur à réagir face à la pandémie.

Source – www.cnews.fr

Touracancun 728