Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

Mexique: le PIB croît de 1,5% au deuxième trimestre et bondit de 19,6% sur un an !

L’économie mexicaine a connu une croissance de 1,5% au deuxième trimestre par rapport au premier, la hausse atteignant 19,6% par rapport à la même période de 2020, au plus fort de la pandémie de coronavirus, selon des chiffres provisoires de l’Institut de la Statistique (INEGI) publiés vendredi.

Les analystes tablaient sur un fort rebond sur un an, de la première économie d’Amérique du Sud après l’effondrement du PIB (-18,7%) au deuxième trimestre 2020. Le secteur industriel qui représente 30% de l’activité économique a progressé de 28,2% sur la période. Et le vaste secteur des services, qui représente 60% du PIB, a augmenté de 17%.

En 2020, l’économie mexicaine avait subi de plein fouet les effets de la crise sanitaire, avec une contraction du PIB de 8,5% sur l’ensemble de l’année, contraignant la Banque centrale à procéder à plusieurs baisses de son taux directeur, pour le porter finalement à 4%. Pour atténuer le choc, le gouvernement de Manuel López Obrador, plutôt que d’infléchir sa politique fiscale, a préféré faire le pari de soutenir le microcrédit, divers programmes sociaux, ainsi que plusieurs grands projets d’infrastructures comme par exemple la construction d’une raffinerie à Tabasco, dans le sud du pays.

Pour l’ensemble de l’année 2021, la Banque centrale tout comme le gouvernement tablent désormais sur un rebond de l’économie de l’ordre de 6 à 6,5%. Les chiffres définitifs seront publiés le 25 août.

Article du 3 mai 2021 – Le Mexique enregistre une croissance de 0,4% au premier trimestre !

L’économie du Mexique, la deuxième d’Amérique latine après le Brésil, a progressé de 0,4% au premier trimestre 2021 par rapport au trimestre précédent, selon des chiffres préliminaires publiés vendredi par l’Institut national de la statistique (Inegi).

L’activité industrielle, qui représente 30% de l’économie du pays, n’a pas enregistré de hausse tandis que le secteur des services, qui génère 60% du PIB, a progressé de 0,7%, selon l’institut. Le secteur primaire s’est en revanche replié de 1,3% sur la période. Sur un an, le PIB mexicain affiche un repli de 2,9%.

Selon les analystes, la faible performance de l’économie au premier trimestre est due principalement à la fermeture des activités en raison de l’augmentation des cas de coronavirus en début d’année et à des problèmes de production d’électricité qui ont surtout touché le secteur industriel. «La modeste croissance du PIB mexicain au premier trimestre reflète la mauvaise performance du début d’année. La bonne nouvelle est que la reprise semblait amorcée à la fin du trimestre et au début du deuxième», relève Capital Economics.

Des programmes sociaux et des ouvrages d’infrastructure

L’économie mexicaine s’est contractée de 8,5% en 2020, sa plus forte baisse en près de 90 ans, sous l’effet de la pandémie de coronavirus. Pour faire face à l’urgence économique, le gouvernement du président Andrés Manuel López Obrador a évité de prendre des mesures fiscales et a plutôt opté pour des programmes sociaux et des ouvrages d’infrastructure emblématiques, comme une raffinerie dans le sud du pays ou le nouvel aéroport de Mexico, ou encore l’octroi de micro-crédits.

Jeudi, le ministère des Finances a dit s’attendre à ce que l’économie progresse de 5,3% sur l’ensemble de l’année 2021 compte tenu du processus «accéléré» de vaccination de la population, d’une demande plus élevée pour les exportations du pays et de meilleures perspectives de croissance pour les États-Unis, le principal partenaire commercial du Mexique.

Les analystes privés que consulte la Banque centrale mexicaine mois par mois estiment qu’en 2021, l’économie progressera de 4,5%, tandis que le Fonds monétaire international (FMI) table sur une croissance de 5%. Le Mexique, pays de 126 millions d’habitants, compte 2,3 millions de cas confirmés de coronavirus depuis le début de la pandémie et 216.447 décès.

Source – Agences

LesFrancais.Press
TV5mondeplus.com