Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

Covid-19 : 500 restaurants de Mexico bravent l’interdiction d’ouvrir ! (Vidéo)

Au Mexique, des dizaines de travailleurs de la restauration ont manifesté au son des casseroles et des poêles pour demander aux autorités de Mexico la réouverture de leurs établissements fermés à cause du Covid-19. « Ouvrir ou mourir » pouvait-on lire sur leurs pancartes.

L’état d’alerte maximum est en cours dans la capitale du Mexique en raison de la recrudescence des cas de contaminations au coronavirus.

Plusieurs centaines de restaurants de la capitale Mexico ont décidé de désobéir aux autorités en ouvrant leur porte depuis lundi. Ils protestent contre la fermeture de leurs établissements en raison de la pandémie de coronavirus.

Plus de 500 restaurants ont rouvert leurs portes à Mexico, désobéissant aux autorités de la capitale mexicaine qui avaient ordonné la suspension de leurs activités, face à l’augmentation des hospitalisations pour Covid-19.

« Nous ouvrons, non pas comme un acte de rébellion, mais pour qu’ils voient que nous sommes arrivés à une situation limite (…) et pour dire [aux autorités] ‘s’il vous plaît, trouvons un accord’ », a déclaré Giulliano Lopresti, propriétaire du restaurant Quebracho dans le quartier central de Cuauhtemoc.

Le 18 décembre, les autorités de la capitale – une ville de neuf millions d’habitants – avaient décrété l’état d’alerte sanitaire maximale et décidé de suspendre les activités non essentielles. Le 8 janvier, ces mesures avaient été prolongées face à l’augmentation du nombre d’hospitalisations liées à l’épidémie de nouveau coronavirus.

« Nous sommes tellement désespérés »

L’établissement de Giulliano Lopresti a ouvert ses portes avec 48 couverts, au lieu des 200 qu’il peut compter. « Nous sommes tellement désespérés que nous ouvrons, sinon, la seule option qu’ils nous ont laissée, c’est la mort », a ajouté Giulliano Lopresti, au risque d’être sanctionné.

À l’entrée, comme c’était le cas auparavant, un employé prenait lundi la température des visiteurs et leur faisait se frotter les mains avec du gel hydroalcoolique, tandis que les serveurs étaient systématiquement masqués.

Dans la même rue, d’autres restaurants ont pris la même décision. Leurs propriétaires font valoir qu’ils ne rentrent pas dans leur frais seulement avec la livraison à domicile. « Nous travaillons à 10% de ce que nous faisions auparavant », a assuré Velino de la Cruz, gérant du restaurant italien Attenti, qui ne propose qu’un service en terrasse.

Risques de sanctions

Le fonctionnaire a déclaré à Radio Formula qu’il comprenait la « pression » des restaurateurs mais aussi celle « de ces familles dont les proches se trouvent dans les hôpitaux de la zone métropolitaine de Valle de Mexico, soit un peu plus de 6.000 personnes ». Le secrétaire du gouvernement de la capitale, Alfonso Suarez del Real, a déclaré que les autorités appliqueraient des sanctions après ces réouvertures de restaurants.

Source – Agences

 

LesFrancais.Press
TV5mondeplus.com