Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal
Footer  American Express + Crystal

Espace Schengen – Qui pourra voyager en France et en Europe cet été ?

La France doit ouvrir ses frontières extérieures Schengen dès le 1er juillet 2020 à quelques pays, après un accord avec les pays de l’Union Européenne. Le Mexique ne figure pas sur la liste !

Au départ, seules les liaisons avec 14 pays seront possibles, avec des ouvertures de frontières revues et corrigées tous les 15 jours. Attention, si une première liste des pays a été fixée, elle doit être officialisée en Conseil ce lundi 29 juin 2020.

La liste proposée comprend 14 pays, parmi lesquels l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. La Chine pourrait faire partie de la liste des frontières rouvertes si elle accepte une réciprocité. L’UE compterait d’ailleurs fermer ses frontières aux voyageurs de 54 pays, dont les Etats-Unis, le Brésil et la Russie.

La liste devrait être révisée toutes les deux semaines, selon une source européenne.

Alors que la France a ouvert ses frontières aux voyageurs de l’Union européenne le 15 juin, la réouverture de ses frontières extérieures Schengen se fera progressivement à compter du 1er juillet 2020. Ne sont pas concernés les ressortissants français qui peuvent rentrer à tout moment et sans quarantaine ! (lire plus bas).

Les ressortissants étrangers, dont les Mexicains, qui ne disposent pas d’un permis de séjour en France ne sont pas autorisés à rentrer sur le territoire national. Cette mesure ne concerne pas les citoyens de l’Union européenne et les ressortissants britanniques, islandais, liechtensteinois, norvégiens et suisses qui restent admis à entrer sur le territoire national, ainsi que les membres de famille ressortissants de pays tiers conformément à la directive 2004/38/CE.

Les ressortissants mexicains qui disposeraient d’un permis de séjour français ou européen, et qui rejoignent leur domicile ; de même les personnels qui assurent le transport international de marchandises, ainsi que des professionnels de santé aux fins de lutter contre la propagation du COVID-19, peuvent entrer en France.

Enfin, les conjoints de Français de nationalité étrangère (mariés, pacsés ou concubins) sont autorisés à entrer sur le territoire, munis de documents attestant les liens privés et familiaux durables (livret de famille, bail de logement en commun, par exemple).

Pour rappel, l’espace Schengen est fermé au reste du monde depuis le 17 mars 2020. Mais, si le Code frontières Schengen impose aux pays de se coordonner dans leurs décisions, en mars, les pays ont fermé leurs frontières au reste du monde de manière unilatérale, car la fermeture des frontières reste de la compétence des États.

Dans un communiqué de presse dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 juin, les ministres des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et de l’Intérieur, Christophe Castaner, ont précisé que « cette ouverture s’effectuera de façon progressive et différenciée selon la situation sanitaire des différents pays tiers, et conformément aux modalités qui auront été arrêtées au niveau européen d’ici là« .

La liste des modalités à respecter pour ouvrir les frontières ont été établies ce vendredi 26 juin en soirée. Cette proposition devrait être votée ce lundi. Selon cette proposition, plusieurs critères épidémiologiques doivent être respectés pour être sur la liste des pays autorisés à atterrir en Union Européenne, notamment un taux de nouveaux cas de Covid-19 proche ou en-dessous de 16 pour 100.000 habitants (moyenne dans l’Union européenne) sur les 14 derniers jours, avec une tendance à la baisse des nouveaux cas, ainsi que l’existence de mesures mises en place pour lutter contre la pandémie.

Article du 16 mai 2020 – Français de l’étranger rentrant en France – Le confinement sera « volontaire » !

Les voyageurs français et résidents permanents en France arrivant de l’étranger hors UE seront invités à se soumettre à une quatorzaine sur une base volontaire a annoncé ce mardi 19 mai le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Annoncée ce mardi par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, cette mesure prendra effet à partir de ce mercredi 20 mai.

À partir de mercredi, nous allons demander aux Français qui rentrent en France et (à ceux) qui résident en France de se soumettre volontairement à une quatorzaine, a déclaré Jean-Yves Le Drian sur la chaîne LCI, en précisant que cette mesure concernait des retours depuis l’extérieur de l’Union européenne.

Cette initiative sera une initiative autonome, sur la base de la responsabilité personnelle, et cette quatorzaine pourra s’effectuer au domicile ou dans le lieu choisi par le voyageur de retour en France, a-t-il ajouté.

Vers un assouplissement généralisé

Cette mesure ne concerne pas pour l’heure les étrangers non européens puisque les frontières extérieures de l’UE, y compris donc pour l’entrée en France, leur sont fermées depuis le 17 mars.

À l’intérieur de l’UE, Paris espère un assouplissement des restrictions aux frontières à partir du 15 juin, a relevé le chef de la diplomatie française.

Sur les frontières intérieures, nous avons des accords de réciprocité avec les pays voisins et on peut penser que progressivement, le déconfinement aidant et si d’aventure la pandémie ne reprend pas, on va pouvoir aboutir à une remise en question de ces mesures de fermeture, a-t-il dit.

Je pense que progressivement à partir du 15 juin on pourra aboutir à un assouplissement généralisé, en tout c’est que je souhaite, a-t-il ajouté. Pour l’heure, seuls les frontaliers, les personnes ayant un motif familial ou celles rentrant à leur domicile peuvent circuler entre la France et d’autres pays de l’UE.

Article du 15 mai 2020 – Dossier – Les Français de l’étranger pourront-ils rentrer cet été ?

La pandémie du Coronavirus ou Covid 19 a fortement touché la plupart des pays dans le monde. Qu’en est-il à l’heure actuelle des mesures sanitaires et de déconfinement en France et que se passera t’il cet été pour les Français présents à l’étranger qui souhaitent rentrer en vacances ? 

En ce qui concerne les mesures gouvernementales appliquées sur le territoire français, le confinement a pris fin le 11 mai dernier avec une reprise progressive à la normale. Les autorités maintiennent néanmoins l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet prochain.

Enfin, le ministère de la Santé prépare une liste de pays à « risque Covid 19 » qui permettra d’évaluer le facteur risque pour chaque pays d’arrivée. Pour les pays européens – Union Européenne, espace Schengen et Royaume Uni -, l’accès au territoire national français est restreint jusqu’au 15 juin minimum.

Les déplacements en France et à l’extérieur sont aussi encadrés

Pour les pays hors Europe, l’accès est fermé jusqu’à nouvel ordre. Mais, la confusion demeure à ce sujet. Les pays européens n’ont en effet pas accordé leur politique frontalière ; si la France permet un accès restreint aux pays européens voisins jusqu’au 15 juin, l’Espagne impose une quarantaine à tout ressortissant étranger franchissant ses frontières.

Les autorités françaises déconseillent les déplacements non essentiels et demandent une attestation de déplacement pour toute personne située sur le sol français. La règle des 100 kms s’applique également : tout citoyen français ou personne déjà sur place doit rester « confiné » dans un rayon de 100 kms.

Quarantaine, « quatorzaine », isolement… Ça dépend des pays !

Pour les Français à l’étranger, l’accès à la métropole est actuellement toujours possible. Mais, une mise en quarantaine sera effectuée selon le pays de provenance – à travers la liste des pays à risque-. A moins que les règles ne changent, il sera possible de l’effectuer au lieu de résidence indiqué sur le document présenté aux compagnies aériennes et lors du contrôle des passeports. Cette quarantaine concerne tout le monde, et pas seulement les personnes ayant des symptômes.

Le décrêt d’application n’étant toujours pas signé, la liste des pays à risque n’étant pas déterminée, il est encore possible de rentrer sans effectuer de quarantaine mais reste à savoir encore combien de temps ! Nous vous tiendrons au courant.

En réalité, le retour en France pour les ressortissants présents à l’étranger se pose en fonction de leur statut dans le pays de résidence. Les simples touristes ont pu rentrer en France il y a déjà plusieurs semaines à travers la mobilisation du Ministère des Affaires Etrangères et les compagnies aériennes -Air France KLM notamment.

En ce qui concerne les expatriés en contrat local ou non, ils sont susceptibles de rentrer en métropole si leur mission se finit prématurément à cause du Coronavirus. Pour les « Français de l’étranger », bi-nationaux ou en résidence permanente, les autorités françaises invitent à éviter les déplacements non essentiels y compris les visites et séjours en métropole pour le moment.

Pour les Français résidents à l’étranger ayant choisi de se rendre en métropole, la question du retour dans leur pays de résidence se pose également. En effet, plusieurs pays ont déjà pris des mesures restrictives à l’égard de l’accès à leur territoire national. Ce n’est pas le cas au Mexique ou l’espace aérien reste ouvert également !

Et pour nous au Mexique, que se passe t’il?

Pour le moment la liste de pays à « risque Covid 19 » (qui permettra d’évaluer le facteur risque pour chaque pays d’arrivée) n’est pas encore déterminée et rien ne dit que le Mexique en fera partie.

De ce fait, le décrêt d’application n’étant pas encore signé il vous est possible pour le moment de rentrer en France du Mexique sans autre formalité que d’avoir sur vous:

A noter que le groupe Air France et Aéromexico se sont engagés à maintenir la liaison Mexico-Paris durant toute la période du Covid-19 et tant que l’espace aérien mexicain restera ouvert. Vous trouverez en annexe le détail de tous les vols et les dates sur lesquelles nous avons des confirmations. Nous rappelons que les mexicains sans visa long séjour ou carte de séjour ne peuvent voyager en France et ce jusqu’á nouvel ordre.

Par ailleurs, les autorités françaises ont également évalué un budget de 220 millions d’euros d’aide aux Français de l’étranger.

Cela comprend une aide sociale et sanitaire ainsi que les bourses scolaires pour les élèves français des établissements scolaires français de l’étranger. Néanmoins, son application reste encore à venir. Contactez le consulat général pour de plus amples informations au sujet des bourses scolaires et des aides sociales mais sachez que les délais, hors bourses scolaires, pourront être assez longs !

Thomas Péan – (www.legrandjournal.com.mx)

En résumé:
  • Les voyages vers la France restent déconseillés, mais la frontière reste ouverte aux ressortissants français et leur conjoint
  • Les voyageurs français et résidents permanents en France arrivant de l’étranger hors UE seront invités à se soumettre à une quatorzaine sur une base volontaire" à partir de ce mercredi 20 mai
  • Air France-KLM, Aéromexico se sont engagés à maintenir la liaison Mexico-Paris durant toute la période du Covid-19 et tant que l'espace aérien mexicain restera ouvert
  • Les vols auront lieu les lundis, jeudis et samedi avec KLM au 3 juillet. Pour AIR FRANCE mercredi, vendredi et dimanche au 12 juin puis lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche á partir du 13 juin au 5 juillet. Pour les réservations allez sur le site de la compagnie https://www.airfrance.com.mx/ - Pour changer de vol appelez le Call center: +525550912421
  • Aeromexico assure deux vols du 14 au 31 mai. Ces deux vols auront lieu les vendredis et dimanches.
Touracancun 728