Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

L’agence de notation Moody’s est confiante sur l’avenir économique du Mexique !

L’agence de notation financière Moody’s a relevé jeudi la perspective de la note souveraine du Mexique de « négative » à « stable », estimant notamment que les risques liés à la renégociation en cours du traité de libre-échange nord-américain (Aléna) avaient « diminué ».

La note de l’endettement à long terme a été maintenue à A3 tant en devises qu’en monnaies locales. « Les risques pour la croissance découlant de la renégociation de l’Aléna diminuent, car l’engagement entre les membres du traité est demeuré solide malgré un processus de négociation difficile », a souligné Moody’s dans un communiqué.

Etats-Unis, Canada et Mexique sont d’accord sur la nécessité de renégocier ce traité mais de nombreux points d’achoppement persistent, en particulier l’accès aux marchés publics américains, la proposition américaine d’une clause « crépusculaire » (clause de sortie) et la volonté des Etats-Unis de s’exclure d’un chapitre sur un mécanisme de règlement des différends.

La renégociation du traité, en vigueur depuis 1994, a été entamée il y a huit mois.

De plus, estime l’agence de notation, « les réformes structurelles adoptées depuis 2013 ont accru la résistance de l’économie mexicaine aux chocs, contribuant à des résultats budgétaires favorables et à une baisse modérée de l’endettement du secteur public ». La croissance du PIB réel a atteint 2% en 2017 et l’activité économique jusqu’en 2017 a été soutenue par une consommation privée robuste et une reprise des exportations de produits manufacturés, détaille le communiqué.

L’agence de notation prévoit que l’économie croîtra de 2% en 2018 avant de s’accélérer pour atteindre 2,5% en 2019. Le Mexique se prépare au prochain scrutin pour la présidentielle du 1er juillet. Mais « la probabilité est faible que la prochaine administration, par un changement radical de politique, affaiblisse les tendances économiques et budgétaires » du pays, a jugé Moody’s.

Source – Agences

LesFrancais.Press
TV5mondeplus.com