Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

Le gouvernement souhaite relancer l’économie mexicaine, en berne depuis le début de l’année !

Le gouvernement mexicain a annoncé lundi des mesures pour dynamiser l’économie du pays après la révision à la baisse des prévisions de la croissance pour 2019 de la 2ème économie d’Amérique latine, qui devrait être comprise entre 0,8% et 1,8%.

Il s’agit de «mobiliser 485 milliards de pesos (25,4 milliards de dollars) pour relancer la construction d’infrastructures, encourager les investissements matériels et la consommation» des ménages, a déclaré le secrétaire mexicain au Trésor Arturo Herrera lors d’une conférence de presse.

Le ministre a assuré que ces mesures visent à répondre au «ralentissement de l’économie au niveau mondial» et non aux prévisions de certains analystes qui s’attendent à une récession au Mexique. Le pays «n’est pas à l’abri» de ces tendances économiques internationales, raison pour laquelle «nous avons pensé qu’il fallait lancer un programme de soutien immédiat au dynamisme de l’économie», a expliqué Arturo Herrera.

Pour promouvoir la création d’infrastructures, les appels d’offres du ministère des communications et des transports, initialement programmés pour 2020, seront avancés à août, septembre et octobre 2019. Et dès les «prochaines semaines», de nouveaux crédits seront octroyés par la Banque du développement, a ajouté le secrétaire au Trésor. Le financement de ces mesures sera en partie assuré par le Fonds national des infrastructures, a indiqué Arturo Herrera, sans en préciser le montant.

Le président de gauche Andrés Manuel López Obrador, qui a pris ses fonctions le 1er décembre, avait promis de générer une croissance économique de 2% en 2019 et de 4% en moyenne par an sur les six années de son mandat, qui doit s’achever en 2024. Mais au premier trimestre 2019, le PIB a reculé de 0,2%.

A la suite de cette faible performance, la Banque centrale du Mexique a revu fin mai à la baisse sa prévision de croissance en 2019, tablant sur une hausse du PIB comprise entre 0,8% et 1,8%, contre une fourchette de 1,1% à 2,1% auparavant.

La plupart des grandes banques mondiales tablent sur une croissance inférieure á 1% cette année !

Source – Agences 

LesFrancais.Press
TV5mondeplus.com