Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

Mexique : Prochain eldorado des manufactures électroniques de Taiwan!

Foxconn, Pegatron, et d’autres grands manufacturiers de Taiwan envisagent de s’implanter au Mexique afin d’éviter d’être pris entre les feux de la bataille commerciale entre les États-Unis et la Chine. Voir de nouvelles industries s’installer au Mexique est une aubaine pour le pays.

C’est en tout cas ce que confirment des sources directement concernées par ces nouvelles localisations. À l’heure actuelle, Foxconn possède déjà cinq sites au Mexique. Tous sont situés à Juárez à l’instar de Pegatron.

Outre cette joute commerciale, les divers impacts de la Covid-19 sont une seconde motivation pour les manufacturiers de se rapprocher de leurs clients. Unique assembleur d’iPhone dans le monde et directement touché, Foxconn a dû ralentir la production, de même que les exportations. Une conséquence qui retardera très certainement la sortie de l’iPhone 12, ou au moins l’approvisionnement des Apple Store du monde.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, voir de nouvelles industries s’installer au Mexique est une aubaine pour le pays.

Son économie est si lourdement touchée par la pandémie qu’elle s’attend à la pire récession des 80 dernières années. Si Foxconn, Pegatron, et consorts viennent installer des sites de production, ce sont plusieurs centaines de milliards de pesos qui entreront dans les caisses de l’État, et des milliers de créations d’emplois. Le géant chinois devrait acter une décision avant la fin de l’année et la production serait majoritairement dédiée aux smartphones.

Si les partenaires de Foxconn directement impliqués dans ces implantations ne sont pas clairement identifiés, on peut aisément cibler des États-Unis.

La localisation de Juárez n’est d’ailleurs pas anodine. Située à la frontière avec le pays de l’Oncle Sam, alimenter l’ensemble des 48 États continentaux devient un jeu d’enfant en comparaison avec le fret maritime depuis la Chine. Le Mexique a également su mettre en avant d’autres arguments comme les faibles salaires, ainsi que des fuseaux horaires partagés avec son voisin.

D’une ville-usine à Shenzhen (Chine) embauchant plusieurs centaines de milliers de personnes, Foxconn délocalise petit à petit ses productions. Pour l’instant, 30% des produits sont assemblés en dehors de la Chine.

Si le Mexique est un pays évidemment intéressant pour diverses raisons, le géant a récemment participé à un projet pour développer des infrastructures en Inde, aux côtés de Samsung.

D’autres entreprises poussent également pour quitter la Chine, comme Google qui souhaite produire ses smartphones Pixel au Vietnam. Du côté des manufacturiers, Luxshare Precision Industry, principal fabricant d’Airpods pour Apple, lorgne lui aussi le Mexique. Attendons-nous à bientôt voir des produits designed by Apple in California, mais made in Mexico.

Source – siecledigital.fr/

Touracancun 728
Elite sky lines