Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

Une réplique du Templo Mayor pour fêter les 500 ans de la « conquista » espagnole ! (Video)

L’entreprise mexicaine Ocesa vient de construire une immense réplique d’un célèbre temple aztèque, à quelques pas de la véritable pyramide, que le gouvernement a fermée par manque de moyens.

Un spectacle nocturne de sons et lumières illumine les murs en polystyrène de la fausse pyramide dans le but escompté de vous ramener 500 ans en arrière, à l’époque de cette civilisation disparue. Le résultat est loin d’avoir convaincu les Mexicains, rapporte Vice.

Le Templo Mayor, un lieu aztèque sacré, a été fermé au public en avril après qu’une tempête de grêle a fait s’effondrer le toit en métal qui protégeait le site archéologique, dans le centre-ville de Mexico. Presque quatre mois plus tard, il doit encore être réparé et les vestiges de la pyramide ainsi que le musée adjacent restent fermés aux visiteurs.

Le budget du Templo Mayor réduit de 75%

L’idée de construire une énorme réplique à côté d’un site sacré ayant désespérément besoin de fonds a enflammé la twittosphère, qui s’est empressée de créer des mèmes très ironiques. Le fameux mème issu du clip de la chanson «Hotline Bling» de Drake est rapidement devenu viral. La tête du rappeur a été remplacée par celle du président méxicain, Andrés Manuel López Obrador.

On ne sait pas combien a coûté la construction de la réplique, située sur la place centrale de Mexico, le Zócalo, ni pourquoi aucune somme n’a été allouée à la remise en état du vrai temple. Selon les autorités de Mexico, l’entreprise Ocesa, plus connue pour exploiter des salles de concert, a bénéficié d’un crédit d’impôts pour la création du spectacle.

Depuis son arrivée au pouvoir, Andrés Manuel López Obrador aurait réduit de 75% le budget du Templo Mayor, ce qui a empêché la poursuite des fouilles et la réparation du toit endommagé.

Le président mexicain a assisté à l’inauguration du faux temple vendredi 13 août, lors d’une cérémonie commémorant la prise de la ville et la capture du dernier empereur aztèque, Cuauhtémoc, par l’armée d’Hernán Cortés le 13 août 1521, date à laquelle les Espagnols ont commencé à raser la capitale aztèque de Tenochtitlan pour construire leur propre cité. La pyramide sacrée du Templo Mayor avait alors été détruite et une grande partie des ruines a été utilisée pour construire l’immense cathédrale catholique de Mexico.

La réplique du Templo Mayor, haute de 16 mètres, restera sur le Zócalo pendant plusieurs semaines, afin de rappeler les événements de 1521. «Pour les [Aztèques], c’était le centre de l’univers, déclare Argel Gómez, représentant du ministère de la Culture mexicain. C’était le point à partir duquel on pouvait entrer dans le monde souterrain et les différents niveaux célestes.»

Source – www.slate.fr

LesFrancais.Press
TV5mondeplus.com