Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

Coronavirus au Mexique – Quelle est la situation avant les vacances de Pâques ?

La polémique fait rage au Mexique après le maintien du festival musical « Vive Latino » ce week end et la confirmation, en 1ère instance, que le pelerinage de Iztapalapa serait maintenu pendant les fêtes de pâques !

Devant la pression de l’opinion publique et l’augmentation faible, mais graduelle, du nombre de cas déclarés de Covid-19, le gouvernement mexicain prends maintenant des mesures un peu plus contraignantes et pourrait, selon la presse mexicaine, dans les heures qui viennent fermer tous les bars, restaurants, salons de fêtes et interdire les réunions de plus de 50 personnes  !

Le nombre de cas confirmés de coronavirus est selon les autorités mexicaines aujourd’hui de 93, mais il augmente tous les jours et si nous devions le comparer avec les chiffres espagnols, nous aurions seulement 15 jours de retard sachant que le 16 mars dernier, 9910 personnes étaient infectées en Espagne avec un total de 1210 morts sur 14 jours ! Voir le graphique suivant qui est très parlant:

Un festival qui fait polémique

La semaine dernière le fondateur et directeur du Vive Latino, Jordi Puig justifiait sa décision d’aller de l’avant avec le festival, en disant à Billboard: “Les autorités nous disent que nous sommes en phase 1 de l’épidémie et nous pouvons aller de l’avant et c’est ce que nous faisons. ” Vive Latino est produit par Ocesa, acquise à la fin de l’année dernière par Live Nation qui a annoncé il y a quelques jours qu’il suspendrait toutes ses tournées au moins jusqu’à la fin du mois de mars.

La Maire de Mexico, Claudia Sheinbaum, a également défendu le choix de ne pas fermer Vive Latino, expliquant que les seules activités massives qui seraient suspendues sont celles qui “n’ont pas d’impact économique”.

Les organisateurs ont déclaré que plus de 70 000 billets avaient été vendus pour chacun des deux jours du festival.

Aujourd’hui le ton change, et le le « pelerinage de Iztapalapa » qui rassemble chaque année á Mexico des milliers de personnes durant les fêtes de pâques se realisera sans public, portes fermées mais retransmis à la télévision !

Par ailleurs, le Festival international du film de Guadalajara, qui doit démarrer à la fin de la semaine prochaine, sera reporté jusqu’à nouvel ordre en raison de craintes de coronavirus, ont annoncé vendredi les organisateurs de l’événement. La décision de suspendre cette fête populaire, prévue du 20 au 27 mars, a été prise en raison de «l’incertitude générée par la propagation du coronavirus dans notre pays», ont déclaré les organisateurs dans un communiqué.

Alors que des pays comme la Colombie, l’Argentine ou le Chili ont annoncé la fermeture de leurs frontières en raison de la crise des coronavirus de Wuhan, le gouvernement mexicain n’a pas encore adopté de mesures drastiques au-delà de l’annonce de la fermeture des écoles le 20 mars et de la suspension de événements avec plus de 5 000 personnes,

Une réunion ce soir, á huis clos, du gouvernement mexicain autour du président AMLO est un fait sans précédent ces dernières semaines ! Il semblerait que le gouvernement souhaite prendre des mesures un peu plus contraignantes á quelques jours des vacances de pâques, considérées au Mexique comme les plus importantes de l’année et les plus mouvementées aussi, les plages étant littéralement prises d’assaut.

Voici un lien intéressant qui montre l'état d'avancée de la pandémie dans le monde: https://coronavirus.jhu.edu/map.html

 

Article du 15 mars 2020 – Coronavirus au Mexique – Quelle est la situation réelle?

Avec 41 cas déclarés de Covid-19 au 14 mars et seulement 155 cas suspects, le Mexique semble « épargné » pour le moment par la pandémie du coronavirus ! Quelle est la situation réelle?

Les frontières mexicaines restent ouvertes au tourisme alors que le Guatemala, le Honduras, le Salvador, le Panama ont fermé les leurs á la plupart des étrangers !

Si vous souhaitez vous rendre au Mexique, il n’existe à ce jour aucune restriction à l’entrée dans le pays ; des contrôles sanitaires peuvent vous être imposés à l’arrivée mais ils sont rares !

Sur le continent, la majorité des pays ont choisi de prendre des restrictions plus ou moins drastiques dans le but de prévenir une propagation du coronavirus, comme la suspension de vols depuis la Chine et l’Europe, ou l’annulation d’événements publics mais au Mexique le festival Viva Latino, qui attire chaque année des dizaines de milliers de personnes, a bien lieu ce week-end dans la capitale.

Bien que certains artistes aient annulé leurs performances sur les scènes du festival, cela n’a pas arrêté la fête de battre son plein hier soir. Les organisateurs de Vive Latino ont déclaré que ce sont plus de 70 000 billets qui ont été vendus pour chacun des deux jours du festival soit 140 000 personnes !

Les stands de rue sont remplis et les aéroports sont en service.

« Tout va bien madame la marquise » est le leitmotiv des autorités qui martèlent uniquement deux choses; se laver les mains, ne pas accourir aux hôpitaux et appeler le 800 0044 800 en cas de symptomes !

Hugo López-Gatell, directeur adjoint du département de la santé mexicain, a déclaré vendredi soir que le Mexique était toujours dans ce qui peut être considéré comme la phase une de la pandémie de Covid-19. Les personnes infectées par le coronavirus ne sont pour le moment que des personnes ayant voyagé à l’étranger. Des cas isolés donc, pour les quelques 41 personnes infectées à travers tout le pays. De plus, les cas détectés seraient bénins, ne présentant que des symptômes de fièvre et de toux.

On ne trouve que ce l’on cherche

Si l’Organisation mondiale de la santé (OMS) salue l’expérience des autorités sanitaires mexicaines, acquise pendant l’épidémie de fièvre H1N1 en 2009, plusieurs experts s’interrogent sur le faible nombre de tests de détection réalisés, comme le docteur Alejandro Macias sur les ondes d’une radio locale. « On ne trouve que ce qu’on cherche, déplore-t-il. Il faut regarder combien de tests ont été faits au Mexique ! En Corée du Sud, ils en étaient à 100 000 tests quand les États-Unis n’arrivaient pas à 1 000. Et au Mexique, c’est pareil : on n’a pas dépassé les 1 000 ».

Des mesures au compte gouttes depuis 48 heures !

Les autorités défendent leur décision. Mais la population doute : perd-on l’opportunité d’éviter une contamination à grande échelle ? se demandent Francisco et son collègue Israël.

« L’État n’oblige pas les entreprises à nous faire travailler à la maison, par exemple, rappellent-ils. C’est de l’inaction. Et ensuite, on va se retrouver avec un système de santé débordé ! »

Seul changement important, la période des vacances scolaires de pâques devant débuter le 3 avril sera ramené au 20 mars et durera donc un mois au 20 avril au lieu de 15 jours.

A ce sujet les autorités recommandent de limiter les déplacements, de ne pas voyager à l’étranger et surtout de ne pas profiter de cette période pour envahir les plages alors que la semaine sainte est traditionnellement le moment ou toutes les couches sociales se ruent vers les stations balnéaires !

Par ailleurs la Liga MX a annoncé ce samedi que la prochaine journée du Championnat mexicain se tiendrait à huis clos, en raison de l’épidémie du coronavirus qui s’étend dans le pays. Les Championnats de divisions inférieures et féminins suivront la même règle.

Ce matin les autorités ont interdit les réunions de plus de 1000 personnes !

Mais tous s’accordent sur un point : le pays vit ses derniers jours de normalité. La phase de transmission locale se traduira en fin de mois par une brusque multiplication des cas et, sans doute alors, des mesures qui l’accompagnent.

Selon les spécialistes le cap des 1 000 cas positifs au Covid-19 a été atteint au Mexique !


INFOS: 

Voici le lien du site du gouvernement mexicain sur le COVID-19 ou vous retrouverez les chiffres officiels:

https://www.gob.mx/salud/documentos/nuevo-coronavirus-2019-ncov-comunicado-tecnico-diario?state=published

Article du 01 mars 2020 – Le Mexique confirme cinq cas de coronavirus, le gouvernement se dit prêt à faire face à la situation !

Le gouvernement mexicain a confirmé dimanche les cinq premiers cas de coronavirus dans le pays, mais a demandé à la population de se calmer en s’assurant qu’elle était prête à faire face à la situation.

Le sous-secrétaire à la Santé, Hugo López-Gatell, a déclaré que le premier cas correspond à un homme de 35 ans hospitalisé dans la capitale du pays, en isolement médical. Il était dans le nord de l’Italie vers le milieu du mois.

“Il est dans des conditions de santé stables, il a une maladie bénigne, il n’a pas de pneumonie, il a des symptômes similaires à un rhume”, il n’a pas non plus de maladies antérieures, a déclaré le secrétaire lors de la conférence de presse du matin du président Andrés Manuel López Obrador.

À la suite de ce cas, confirmé par l’Institut national des maladies respiratoires (INER), cinq personnes ont été isolées et deux autres cas ont été détectés à partir de «l’étude de contact» de ce patient.

L’un d’eux est un homme de 41 ans isolé dans un hôtel du nord de l’État de Sinaloa, a déclaré López-Gatell. La nuit, les autorités ont signalé une personne plus infectée, un homme de 59 ans, qui a été testé positif aux examens cliniques.

López Obrador a demandé à la population de se calmer, garantissant que le pays a la capacité de faire face à la situation.

Le sous-secrétaire à la santé a déclaré que pour l’instant les cours ne seront pas suspendus et a recommandé à la population d’éviter les salutations et les baisers.

En raison des inquiétudes suscitées par la propagation du coronavirus, le peso mexicain s’est déprécié vendredi pour la septième journée consécutive et la Bourse a clôturé sa pire semaine depuis la crise financière de 2008.

Article du 28 février 2020 – Un premier cas de coronavirus annoncé au Mexique ! Voir la carte des cas déclarés..

Le Mexique a enregistré ce vendredi son premier cas dans la capitale Mexico, un jeune homme qui se trouve dans un «état stable», a annoncé vendredi le sous-secrétaire à la prévention du ministère de la Santé, Hugo Lopez-Gatell

La liste des pays touchés par le coronavirus ne cesse de s’allonger. Lire le communiqué du Consulat Général de France au Mexique ci-dessous.

«Nous avons (…) un cas confirmé de coronavirus, que nous considérons comme le cas index» ou patient zéro, a déclaré M. Lopez-Gatell lors d’une conférence de presse. «L’individu est dans un état stable (…) il n’a aucune pneumonie, il présente des symptômes semblables à ceux d’un rhume. C’est un jeune homme», a précisé le fonctionnaire.

Le Mexique est le deuxième pays d’Amérique latine à avoir enregistré un cas de COVID-19. Le premier cas dans la région avait été confirmé mercredi au Brésil, concernant un Brésilien de 61 ans ayant séjourné en Lombardie, dans le nord de l’Italie, devenue un foyer de propagation de l’épidémie.

Le jeune Mexicain et «toute sa famille», à savoir cinq personnes, ont été placés à l’isolement à l’Institut national des maladies respiratoires, a indiqué le sous-secrétaire.

À la suite de l’enquête épidémiologique sur les personnes ayant été en contact avec le malade, des résultats d’analyse étaient attendus pour un autre homme de 41 ans qui a été placé à l’isolement dans l’État de Sinaloa (nord-ouest), a-t-il ajouté.

Le nouveau coronavirus a contaminé 83 670 personnes et fait 2865 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 5h (heure de Montréal).

La Chine continentale, où l’épidémie s’est déclarée fin décembre, compte 78 824 cas, dont 2788 décès.


INFO:

Google a mis en place une carte mondiale avec tous les cas de Coronavirus déclarés. 

La consulter ici: https://tinyurl.com/yx3rp64c

COMMUNIQUÉ DU CONSULAT GÉNÉRAL DE FRANCE AU MEXIQUE 

Che(è)r(e)s compatriotes,

Le premier cas de coronavirus a été officiellement déclaré au Mexique. Dans ce contexte, nous vous invitons à suivre attentivement les recommandations d’usage rappelées en pièce jointe. Les mesures de prévention sont essentielles (lavage régulier des mains au savon ou soluté hydro-alcoolique). En cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il est nécessaire de mettre un masque afin de protéger vos proches et de consulter un médecin dans les meilleurs délais.

Pour plus de précisions et un suivi quotidien de la situation au Mexique, n’hésitez pas à consulter le site du gouvernement mexicain :

https://www.gob.mx/salud/documentos/nuevo-coronavirus-2019-ncov-comunicado-tecnico-diario?state=published

Si vous êtes amené à voyager à l’étranger, nous vous invitons à suivre les conseils aux voyageurs du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères actualisés quotidiennement en fonction de l’évolution de la situation dans les pays.

Si vous pensez avoir été en contact avec une personne infectée par le nCoV, contactez le 800 00 44 800 (Unidad de Inteligencia Epidemiológica y Sanitaria) ou le 911 ou par courriel à ncov@dgepi.salud.gob.mx dès l’apparition des premiers symptômes.

Touracancun 728