Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page
Header Pubs Haut de page

Qui est vraiment Emma Coronel, l’épouse du narcotrafiquant El Chapo?

Reine de beauté, influenceuse, apprentie designer, l’épouse du narcotrafiquant est aujourd’hui rattrapée par la justice américaine, qui l’accuse d’avoir collaboré au réseau de son mari.

Quasiment toujours muette, y compris lors du procès de son époux Joaquin Guzman, dit « El Chapo », Emma Coronel Aispuro, 31 ans, est devenue objet de fascination pour une partie du public, comme en témoignent les 553 000 abonnés à son compte Instagram.

De novembre 2018 à février 2019, lors du procès du plus puissant narcotrafiquant du monde, elle est apparue quasiment à chaque audience, toujours impeccablement vêtue et maquillée, échangeant des baisers par gestes lointains avec son mari.

La justice lui avait refusé tout contact avec l’accusé, et interdit toute visite en détention, pour elle ou les jumelles du couple, alors âgées de 7 ans. La reine de beauté n’avait que 17 ans lorsqu’elle a rencontré le cofondateur du cartel de Sinaloa, considéré comme le principal pourvoyeur de la drogue entrant aux États-Unis. Elle épousera cet homme, 32 ans plus âgé qu’elle, quelques mois plus tard, une fois majeure.

Emma Coronel aime projeter l’image d’une épouse dévouée, y compris lorsqu’une ancienne collaboratrice d’El Chapo a raconté lors du procès, en détail, avoir été sa maîtresse.

À l’occasion de cette audience surréaliste, l’épouse et le trafiquant s’étaient présentés chacun de leur côté habillés de la même façon, pantalon noir, chemise blanche et veste bordeaux. « C’est un excellent père, ami, frère, fils, partenaire », avait déclaré Emma Coronel à l’issue du procès de son mari. Quelques jours plus tard, elle annonçait le lancement d’une ligne de vêtements aux initiales de son mari, JGL pour Joaquin Guzman Loera.

Mais dès le procès d’El Chapo, l’image d’ingénue présentée par Emma Coronel avait commencé à se lézarder, à la faveur de témoignages dont certains la présentaient comme la complice des crimes de son mari et le personnage central de son évasion de la prison d’Altiplano, non loin de Mexico, un peu plus d’un an après son interpellation.

Source – Agences

LesFrancais.Press
TV5mondeplus.com